L’or, quelles réalités?

On parle beaucoup d’or sale mais savez vous pourquoi? Qu’est ce qui lui vaut cette réputation?

Environ 2500 tonnes d’or sont extraits chaque année, et en 10 ans le cours de l’or a été multiplié par 4. Mais comment l’or est il extrait?

1/ L’extraction industrielle

90 % de l’or est produit par les mines industrielles. L’extraction de l’or dans ces mines consiste à creuser dans les profondeurs terrestres et sur des grandes surfaces, ce qui conduit à une grande détérioration du lieu. Aujourd’hui, cette technique est au cœur de la polémique avec le projet de la « montagne d’or » en Guyane. La compagnie prévoit un déboisement total de 1513 hectares. L’autre problématique de ces mines est l’utilisation du cyanure, en grande quantité, pour séparer l’or des minerais. Après utilisation, il est stocké dans des grands bassins de décantation. Malheureusement, ces bassins sont soumis aux conditions climatiques. En 2014, au Canada a eu lieu la catastrophe du mont Polley. Une digue d’un bassin de décantation a lâché, déversant 10 millions de m3 d’eau et 4,5 millions de m3 de boue polluée dans le lac Polley.

2/ L’extraction artisanale

90% de la main d’oeuvre travaille dans les mines artisanales. Dans la plupart des mines artisanales, les conditions de travail sont déplorables : la roche est forée sans aucune protection pour les mineurs, le transport des pierres se fait à main nue et pour séparer l’or du minerai, l’utilisation du mercure est courante et faite sans aucune précaution. Tout cela a un impact sur la vie des mineurs et sur l’environnement. Des maladies incurables telles que la sillicose (maladie des poumons due aux poussières des roches) ou encore la maladie de Minamata (intoxication au mercure) sont diagnostiquées chez les mineurs. Le mercure déversé dans les cours d’eau pollue la faune, la flore et les populations locales.

Les mines artisanales se retrouvent aussi confrontées au problème des bandes armées qui viennent piller la production des mineurs afin de financer des armes ou blanchir leur argent (ex: guerre civile au Congo).

Aujourd’hui seulement 0,1% de l’or artisanal est produit durablement dans le respect de l’homme et de l’environnement.

Si vous souhaitez développer sur le sujet je vous conseille le documentaire d’Arte « la rage de l’or » et le site du WWF sur le projet guyanais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *